Skip to content

“I HAVE A DREAM” de MARTIN LUTHER KING

I HAVE A DREAM

En me promenant, dans mon quartier, j’ai vu qu’une nouvelle fresque est en train de se créer. Elle est remplie de couleurs, faites en mosaïque. Lorsque je l’ai regardé de plus près, j’ai vu que des petits rêves étaient dessinés et marqués sur cette belle mosaïque.

Certains m’ont particulièrement touché :

Salut de la paix
Les mains du désir
Mosaïque du coeur

Cela m’a touché qu’un enfant rêve d’amour et de paix, qu’un enfant rêve que l’amour soit universel.

Alors j’ai pensé à Martin Luther King et à son rêve « I have a dream ». je l’ai relu et j’ai eu envie d’imprimer ici des passages d’émotions.

Je vous invite à le lire, où à le relire en entier, et à marquer, vous aussi, en commentaire, les paroles qui vous touchent le plus.

“I have a Dream”

Discours de Martin Luther King,

du 28 août 1963,

à Washington.

“…Ne cherchons pas à satisfaire notre soif de liberté en buvant à la coupe de l’amertume et de la haine…

Nous ne devons pas laisser nos revendications créatrices dégénérer en violence physique.

Sans cesse, nous devons nous élever jusqu’aux hauteurs majestueuses où la force de l’âme s’unit à la force physique…

Je rêve qu’un jour, notre pays se lèvera et vivra pleinement la véritable réalité de son credo : “ Nous tenons ces vérités pour évidentes par elles-mêmes que tous les hommes sont créés égaux ”…

Je rêve qu’un jour sur les collines rousses de Georgie les fils d’anciens esclaves et ceux d’anciens propriétaires d’esclaves pourront s’asseoir ensemble à la table de la fraternité…

Je rêve que mes quatre petits-enfants vivront un jour dans une nation où ils ne seront pas jugés sur la couleur de leur peau, mais sur la valeur de leur caractère. Je fais aujourd’hui un rêve !…

Je rêve qu’un jour, même en Alabama… les petits garçons noirs et les petites filles blanches pourront se donner la main, comme frères et sœurs. Je fais aujourd’hui un rêve !… »

Martin Luther King

Connectez-vous pour télécharger mon guide.

Published inEstime de soi

Comments are closed.